Medical Line partenaire officiel du corps médical

Cart

Appelez-nous +212 640 43 74 06

Livraison gratuite dès 1500DH

Rapidité de livraison

24/7 Support

Panoramique Dentaire

Panoramique Dentaire

283.000 MAD

Compare

Share this product

APPAREIL PANORAMETRIQUE ET CEPHALOMETRIQUE A RAYON X

Les inconvénients du panoramique dentaire sont les suivants. Du fait de l’étalement de la structure ogivale sur la surface plane du film, la radiographie panoramique présente des imperfections (déformation importante). Généralement ce type d’incidence radiologique est affiné dans un deuxième temps par des clichés plus ciblés donc donnant lieu à  moins d’incertitude.

Les structures susceptibles d’être visibles sur le panoramique dentaire sont (liste non exhaustive) :

* Le trou optique.

* Le bord orbitaire externe (os frontal : apophyse orbitaire externe).

* Le bord orbitaire interne (os maxillaire supérieur : branche montante).

* L’os propre du nez.

* La fente sphéno-maxillaire.

* La paroi externe nasale.

* La cloison nasale (os Womer et lame verticale de l’ethmoà).

* Le sinus maxillaire (en particulier la paroi interne, la paroi supérieure, la paroi externe, la paroi inférieure du sinus maxillaire).

* L’épine nasale antérieure.

* Le palais osseux avec l’apophyse palatine du maxillaire supérieur et la lame horizontale du palatin.

* Le trou mentonnier.

* La symphyse mentonnière.

* Le canal dentaire inférieur.

* La ligne Oblique interne.

* La ligne oblique externe.

* L’apophyse ptérygoà¯de du sphénoà¯de.

* L’épine de Spix.

* L’orifice du canal dentaire inférieur.

* L’angle goniaque mandibulaire.

* L’arcade zygomatique.

* L’apophyse styloà¯de.

* Le conduit auditif externe.

* L’apophyse coronoà¯de (mandibule).

* Le condyle mandibulaire.

* Le condyle temporal.

* L’os malaire.

* La cavité glénoà¯de du temporal et interligne articulaire.

* La branche horizontale de la mandibule.

* La branche montante de la mandibule.

* Le trou sous orbitaire.

* Le trou et le canal palatin antérieur.

 

Le patient est soit assis soit debout, la tête en légère déflexion (tête légèrement penchée en arrière), le menton en avant, le patient mord un petit support de plastique horizontal. Les incisives supérieures sont placées (et les incisives inférieures également) perpendiculairement au support plastique qui est mordu par le patient. On utilise ce que l’on appelle un centreur lumineux qui permet de repérer la parfaite symétrie de la tête. Il faut prendre quelques précautions en particulier s’assurer une bonne contention c’est-à -dire des appuis et des sangles en velcro. En effet, le temps de pause étant de l’ordre de 20 secondes c’est-à -dire relativement long pour une radiographie, il faut éviter que le patient ne bouge. Les marquages des côtés doivent être effectués. Pour que la radio soit réussie il faut que les arcades dentaires soient visibles complètement et symétriquement. Les maxillaires supérieurs et les maxillaires inférieurs des articulations temporomaxillaires également.

L’intérêt du panoramique dentaire est de dépister les foyers infectieux provenant des dents et d’évaluer l’age dentaire ainsi que les anomalies des dents des enfants. Cet examen n’est pas possible chez un enfant de moins de deux ans. Le panoramique dentaire permet également de mettre en évidence une éventuelle fracture de la mandibule quand le blessé peut garder la position assise.